Actus des entreprises  •  Membres

THALES VA ÉTABLIR UN CENTRE DE COMPÉTENCE NUMÉRIQUE DANS LES ZONES FRANCHES DU QATAR POUR APPUYER LA SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS SPORTIVES, LES OPÉRATIONS ANTI-DRONES ET D’AUTRES PROJETS DE GRANDE AMPLEUR

Il comprendra un incubateur pour soutenir le développement de systèmes dans les domaines de la sécurité, de la défense et de l’identité numérique

Source Thales Group website

DOHA (Qatar) et PARIS (France)--L’Autorité des zones franches du Qatar (QFZA) et le groupe Thales ont signé aujourd’hui un accord de coopération visant à établir un centre de compétences numériques dans les zones franches du Qatar.

Son Excellence Ahmad bin Mohamed Al-Sayed, ministre d’État et président de QFZA, et Patrice Caine, président-directeur général du groupe Thales, ont signé l’accord lors d’une cérémonie de signature virtuelle à Doha et à Paris.

Le centre sera une plaque tournante pour le développement de logiciels et facilitera les projets de grande ampleur comme les événements et les solutions de sécurité, jouant ainsi un rôle clé dans l’écosystème technologique en pleine croissance des zones franches du Qatar. Sur le court terme, il s’agit notamment d’apporter un soutien au développement de grandes applications telles que FAN ID, qui permettra de gérer les flux de spectateurs et leur accès aux installations lors des grands événements sportifs. À plus long terme, QFZA et Thales espèrent que le Centre soutiendra des projets dans des domaines tels que les solutions anti-drones, la sécurité des aéroports et l’optimisation des opérations, la sécurité lors des grands événements, la mobilité et l’expérience. Thales et QFZA étudieront également la possibilité de créer un incubateur de start-up et de nouer des partenariats de recherche pour cultiver un écosystème local/international et explorer, à l’avenir, le développement d’autres activités dans les domaines d’expertise de Thales.

Son Excellence Ahmad bin Mohamed Al-Sayed, ministre d’État et président de l’Autorité des zones franches du Qatar, a déclaré : « Nous avons hâte de travailler avec Thales, qui est déjà un acteur clé dans les zones franches du Qatar, pour mettre en place cette plateforme d’innovation et d’exploration technologique. Le centre sera en mesure d’appuyer une série de projets très intéressante et d’apporter un soutien technologique de pointe à d’autres entreprises situées dans les zones franches du Qatar et dans le reste du pays. L’accord d’aujourd’hui s’appuie sur l’accord de collaboration stratégique que nous avons récemment signé avec Google Cloud pour lancer une nouvelle région de cloud à Doha, dans les zones franches du Qatar, ainsi que sur notre coopération existante avec Microsoft. Ces accords sont les piliers essentiels de notre stratégie visant à localiser les accords ainsi que les centres internationaux et à développer davantage notre écosystème technologique de pointe, dans l’intérêt du Qatar et de tous nos investisseurs. »

Patrice Caine, président-directeur général de Thales, a déclaré : « L’innovation et la transformation numérique sont au cœur de la stratégie de Thales. Notre vision est conforme au Qatar National Vision 2030, qui vise à développer les compétences locales dans le domaine du numérique et à innover pour l’avenir de l’écosystème industriel du pays. Nous sommes ravis d’initier cette collaboration stratégique avec les zones franches du Qatar et d’offrir un soutien technologique de pointe et des solutions révolutionnaires dans plusieurs domaines, notamment dans la sécurité des grands événements, les solutions anti-drones, la sécurité des aéroports, l’optimisation des opérations et la mobilité. Thales est fier de contribuer davantage aux plans de croissance et d’expansion de l’État du Qatar grâce à la création d’emplois hautement qualifiés et à l’établissement d’une plaque tournante pour l’innovation au Qatar. »

Depuis le début de ses activités en 2019, QFZA a approuvé des projets d’une valeur totale de plus d’un milliard de dollars US, proposés par un large éventail de grandes sociétés locales et internationales centrées sur la nouvelle économie, l’Internet des objets, la durabilité, les technologies de l’information, le big data, les communications, le transport, la logistique, les services de santé, l’aviation, la cybersécurité et l’agritech.

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Restez informé des activités de la Chambre et de ses membres